Lors de l’émission de la televiziona malagasy (TVM) du 5 juillet 2018, « Fantaro ny fitsarana », la ministre de la Justice de Madagascar, Harimisa Noro Vololona, reconnaît l’existence d’un réseau au sein de l’appareil judiciaire malgache composé de magistrats, greffiers , avocats, personnel pénitentiaire qui agissent ensemble.

Ainsi le dossier judiciaire est pris en charge dès l’enquête au sein de la police judiciaire bien avant le traitement au sein du tribunal. Tout ce réseau agit ensemble jusqu’au sein de l’administration pénitentiaire.

On ne l’a pas inventé mais le constat vient de la Ministre de la Justice elle-même.

Dans le cas de Solo, RANARISON Tsilavo fait un dépôt de plainte avec demande d’arrestation auprès du Procureur Général, RANDRIANASOLO Jacques, le lundi 20 juillet 2015. La plainte sera traitée le 22 juillet 2015 par la police économique et Solo sera mis en mandat de dépôt à Antanimora le 29 juillet 2015 pour n’en sortir qu’au prononcé du jugement le 15 décembre 2015. Solo est condamné à 2 ans de prison avec sursis et à 1.500.000.000 ariary, équivalent de 428.492 euros d’intérêts civils à payer à RANARISON Tsilavo CEO NEXTHOPE, simple associé de la société CONNECTIC

Au 31 décembre 2016, 8.994 dossiers sont en suspens au sein de la cour de cassation de Madagascar et on traite à cette période les dossiers déposés en 2013 mais par miracle le dossier de cassation de Solo, déposé en août 2016,  a été traité le 25 mars 2017. Bien sûr le pourvoi a été rejeté mais les motivations violent la loi car la cour de cassation malgache reconnaît qu’un associé peut être partie civile alors qu’il n’a pas subi de préjudice propre et direct et que de plus on lui attribue les intérêts civils.

Minisitra Harimisa Noro Vololona : Ny zavatra mampalahelo amin’izao fotaona izao dia mitaraina ny vahoaka, mitaraina ny olona fa misy ny atao hoe réseau, réseau izay hisian’ny mpitsara, mpiraki-draharaha, mpisolovava, mitambatra eo daholo izy rehetra izany

Mpanao gazety TVM : Ireo izany ireo izay notasainao rehetra

Minisitra Harimisa Noro Vololona : Ireo izay notanisaiko teo, ny police judiciaire, izany hoe vao miainga any amin’ny police judiciaire izany ilay izy an ! dia mandeha mankao aminy fitsarana, dia izay rehetra rehetra izay mitambatra hatrany aminy fandraharahana ny fonja.

Dia noteneniko moa izay zavatra izay hoe « Aoka izay fa tena mijaly ny vahoaka ». Matoa ny olona mitaraina tsy iray na roa dia tena misy izany zavatra izany ary tsy ary hodiana tsy hita ary izay indrindra ny hafatro napetrako taminy fandraisako ny fahefana tao aminy ministeran’ny Fitsarana fa tandremo fa reko daholo izany zavatra rehetra izany ary tena mitaraina ny vahoaka.

 

D'après SEM Andry RAJOELINA des magistrats, des avocats et des gendarmes font partie d'un réseau de kidnapping à Madagascar

2019
28/04/2019

D’après SEM Andry RAJOELINA des magistrats, des avocats et des gendarmes font partie d’un réseau de kidnapping à Madagascar – 28 avril 2019

Lors de la célébration des 100 jours au pouvoir du Président de la République de Madagascar, son discours est clair conernant l’existence d’un réseau de kidnapping composé de magistrats, des avocats et des forces de l’ordre. Niasa ny gendarmerie, fa miteny aminareo aho, fa misy réseau ngeza be ao anatin’izany fanaovana kidnapping izany, misy tompon’andraikitra […]

2018
05/07/2018

Un réseau d’influence composé de magistrat, de greffier, d’avocat qui gère le dossier dès l’enquête de police existe au sein de la Justice à Madagascar dit la Ministre de la Justice – Fantaro ny fitsarana du 5 juillet 2018

Un réseau d’influence composé de magistrat, de greffier, d’avocat qui gère le dossier dès l’enquête de police existe au sein de la Justice à Madagascar dit la Ministre de la Justice – Fantaro ny fitsarana du 5 juillet 2018

Lors de l’émission de la televiziona malagasy (TVM) du 5 juillet 2018, « Fantaro ny fitsarana », la ministre de la Justice de Madagascar, Harimisa Noro Vololona, reconnaît l’existence d’un réseau au sein de l’appareil judiciaire malgache composé de magistrats, greffiers , avocats, personnel pénitentiaire qui agissent ensemble. Ainsi le dossier judiciaire est pris en charge dès […]

RANARISON Tsilavo gagne tous ses procès à Madagascar malgré toutes les preuves écrites qui démontrent ses mensonges et ses contre vérités

2015
31/07/2015

RANARISON Tsilavo accuse Solo d’avoir fait virer sans contrepartie 1.047.060 euros à la société EMERGENT alors que RANARISON Tsilavo reconnaît lui-même par un email du 25 avril 2012 que la société EMERGENT a envoyé pour 1.361.125 USD et 297.032 euros de matériels à la société CONNECTIC

RANARISON Tsilavo dépose une plainte pour abus de biens sociaux le 20 juillet 2015 pour 3.663.933.565,79 ariary, équivalent de 1.047.060 euros. Alors qu’il reconnaît lui-même par email le 25 avril que la société française EMERGENT a envoyé pour 1.361.125 USD et 297.032 euros de matériels à la société CONNECTIC     La plainte avec demande […]

30/07/2015

RANARISON Tsilavo reconnait le 25 avril 2012 par email que la société EMERGENT a envoyé pour 1.361.125 USD et 297.032 euros de matériels à la société CONNECTIC

RANARISON Tsilavo reconnait le 25 avril 2012 par email que la société EMERGENT a envoyé pour 1.361.125 USD et 297.032 euros de matériels à la société CONNECTIC

Dans sa plainte du 20 juillet 2015 pour abus de biens sociaux, RANARISON Tsilavo, simple associé de la société CONNECTIC, accuse Solo son patron d’avoir fait virer 1.047.060 euros de la société CONNECTIC vers la société EMERGENT NETWORK grâce à des factures fictives. Dans un email qui date du 25 mars 2012, RANARISON Tsilavo reconnaît […]

30/07/2015

RANARISON Tsilavo, simple associé, accuse Solo d’avoir fait virer 1.047.060 euros de la société CONNECTIC à la société française EMERGENT NETWORK

RANARISON Tsilavo, simple associé, accuse Solo d’avoir fait virer 1.047.060 euros de la société CONNECTIC à la société française EMERGENT NETWORK

C’est RANARISON Tsilavo lui même qui a signé TOUS les avis de virement totalisant 1.047.060 euros et a reconnu que les virement ont une contrepartie. La plainte de RANARISON Tsilavo  avec demande d’arrestation du 20 juillet 2015 est rédigée comme suit : Que sieur Solo, étant gérant de la société CONNECTIC et société EMERGENT NETWORK […]

30/07/2015

RANARISON Tsilavo a signé la totalité des 76 avis de virement d’un montant de 1.047.060 euros qu’il est estime dans sa plainte du 20 juillet 2015 comme sans contrepartie

RANARISON Tsilavo a signé la totalité des 76 avis de virement d’un montant de 1.047.060 euros qu’il est estime dans sa plainte du 20 juillet 2015 comme sans contrepartie

En 2009, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les virements bancaires de la société CONNECTIC vers la société EMERGENT qu’il considère comme sans contrepartie 2009 RANARISON Tsilavo a signé TOUS les virements bancaires qu’il considère comme sans contrepartie l publié par infos3   En 2010, RANARISON Tsilavo a signé TOUS les virements bancaires de la société […]

30/07/2015

RANARISON Tsilavo a signé la totalité des 76 avis de virement de 1.047.060 euros de la société CONNECTIC à la société française EMERGENT NETWORK

Donc RANARISON Tsilavo, simple associé, accuse Solo d’avoir fait virer 1.047.060 euros de la société CONNECTIC à la société française EMERGENT NETWORK par une plainte du 20 juillet 2015 alors qu’il a lui-même reconnu dans un email du 25 avril 2012 que la société EMERGENT NETWORK a envoyé pour 1.361.125 USD et 297.032 euros de […]

30/07/2015

RANARISON Tsilavo, directeur exécutif de la société CONNECTIC, est le seul et l’unique signataire des comptes bancaires de la société CONNECTIC

Dans sa plainte du 20 juillet pour abus de biens sociaux, RANARISON Tsilavo, simple associé de la société CONNECTIC, accuse Solo d’avoir fait virer 1.047.060 euros de la société CONNECTIC vers la société EMERGENT NETWORK grâce à des factures fictives. Dans un email qui date du 25 mars 2012, RANARISON Tsilavo reconnaît lui-même que la […]

29/07/2015

La plainte d’abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo est traitée en une dizaine de jours mise en détention du prévenu comprise pour 5 mois à la prison d’Antanimora jusqu’au verdict de l’affaire

La plainte d’abus de biens sociaux de RANARISON Tsilavo est traitée en une dizaine de jours mise en détention du prévenu comprise pour 5 mois  à la prison d’Antanimora jusqu’au verdict de l’affaire

RANARISON Tsilavo, simple associé à 20 % de la société CONNECTIC, a déposé la plainte pour abus de biens sociaux, contre son patron qui détient 80 % de ladite société CONNECTIC, auprès du Procureur Général de la Cour d’Appel d’Antananarivo le lundi 20 juillet 2015. Déjà une plainte pénale est normalement déposée chez Procureur de […]